Actualité : la liste noire suisse des sites de casino en ligne

Depuis le 1er Juillet 2019, la Suisse a annoncé une nouvelle loi concernant l’univers du casino en ligne : dorénavant, les sites de casino en ligne sont autorisés, sous certaines conditions seulement. Et autant dire que celles-ci sont particulièrement strictes et contraignantes pour les opérateurs ! Cette loi, permettant de mieux encadrer les jeux d’argent en ligne, a permis de mettre à jour une liste de tous les opérateurs désormais interdits au sein de la confédération helvétique. Nous vous proposons d’en savoir un peu plus, concernant cette nouvelle mesure relative au domaine du casino en ligne.

Quelles sont les conditions pour qu’un site de casino en ligne devienne légal ?

Pour qu’un site de casino en ligne soit légal en Suisse et validé par la Commission Fédérale des Maisons de Jeu, celui-ci doit être basé dans le pays. De ce fait, même les meilleurs casinos en ligne étrangers sont interdits à chaque joueur de casino en ligne (il est donc bien plus difficile de trouver un casino en ligne sérieux en Suisse). D’autre part, les jeux de casino en ligne ne peuvent être proposés que par les opérateurs qui possèdent déjà leur propre établissement terrestre. Mais ce n’est pas tout ! En effet, ceux-ci doivent également bénéficier d’une licence A et B, pour prétendre à la création d’un casino suisse en ligne.

Comment la CFMJ régule l’univers des jeux de casino en ligne ?

Nous venons de le voir, la CFMJ ne permet la création d’un casino en ligne que lorsque celui-ci est administré par un opérateur déjà expérimenté dans la gestion d’un casino physique. Dès le 1er juillet, ces opérateurs ont pu faire la demande d’une création de plateforme auprès de la Commission Fédérale des Maisons de Jeu, mais rares sont ceux qui ont obtenu une réponse positive. Parmi ces grands noms des maisons de jeu, nous pouvons citer notamment le casino de Davos, qui est à l’origine du casino 777, Mycasino.ch ou encore Jackpots.ch, qui appartient au casino de Baden.

En revanche, tous les casinos illégaux en Suisse seront bloqués par la CFMJ. En plus de ne pouvoir y accéder, les joueurs verront apparaître un message, leur indiquant l’aspect illégal de la plateforme. Justement, quels sont les casinos en ligne faisant partie de la liste noire ? C’est justement ce qui va nous intéresser, dès à présent.

Casino suisse en ligne : la liste noire helvétique enfin dévoilée

On dénombre au total 104 casinos en ligne blacklistés par la Commission Fédérale des Maisons de Jeu. Bien sûr, impossible de tous les citer aussi, nous ne mentionnerons que les plus connus : Betalant, Betclic, Betlive, mais également Casinomega, Davincigold, Isbet, Pinnacle, Slolobet, Thelotter, Unibet, Topsport ou encore Vegasbet777 sont dans le viseur de l’autorité de régulation des jeux en ligne. Dorénavant, ceux-ci ne sont plus accessibles depuis la Suisse. Néanmoins, si vous jouez depuis la France ou un autre pays européen, vous n’aurez aucune difficulté pour y accéder.

Pour le moment, l’offre francophone en matière de casinos en ligne en Suisse est très limitée. Néanmoins, il y a fort à parier pour que les plateformes se multiplient dans les prochains mois.

Que risquent les joueurs de casinos en ligne illégaux ?

Quelles sont les sanctions pour les casinos en ligne suisses illégaux ?

Menu